• Приглашаем посетить наш сайт
    Шмелев (shmelev.lit-info.ru)
  • Cлова на букву "U"


    А Б В Г Д Е Ж З И Й К Л М Н О П Р С Т У Ф Х Ц Ч Ш Щ Э Ю Я
    0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
    Поиск  

    Список лучших слов

     Кол-во Слово
    1ULTIMA
    1ULTIMO
    1ULTRA
    1UNA
    36UND
    1UNDER
    46UNE
    1UNION
    5UNIVERSITY
    2URBAIN
    2USAGE
    3USE
    1UTILE

    Несколько случайно найденных страниц

    по слову UNE

    1. С книгою сумерки. С. Н. К<арамзиной>
    Входимость: 2. Размер: 3кб.
    Часть текста: Боратынскаго) — и с разночтением в четвертом стихе: Так сладко, складно пело мне. Посмертными изданиями это стихотворение отнесено к периоду 1842—1843 гг.; довольно точно его можно датировать на основании следующаго письма С. Н. Карамзиной к Боратынскому (от 26 июня 1842 г. из Ревеля): «Malgré votre déclaration imprimée d'hostilité contre la poste, je ne puis résister, Monsieur, au désir d'y avoir recours pour vous exprimer ma vive reconnaissance pour le cadeau poëtique que j'ai reçu de vous; c'était une si douce surprise que votre souvenir et ces vers charmans à mon adresse! certainement ils sont beaucoup trop flatteurs, je m'en reconnais profondément indigne, et cependant je les ai lus et relus avec une extrême jouissance, non d'amour propre, mais de coeur; et de penser que deux ans d'absence n'ont pas effacé de votre mémoire cette connaissance si courte, si heureuse pour moi, et je croyais gravée seulement dans mon souvenir reconnaissant! qu'importe ce que je mérite, — c'est à obtenir que je tiens, et je vous remercie mille et mille fois d'avoir plus de bienveillance que de justice à mon egard.......“ (Подлинник письма хранится в Казанском архиве Боратынских). Карамзина, София Николаевна (род. 5 марта 1802, ум. 4 июля 1856) — дочь историографа и поэта Н. М. Карамзина; сближение Боратынскаго с С. Н. относится к 1840 году, когда поэт приезжал в Петербург и часто бывал y Карамзиных. «Sophie K. чрезвычайно мила — писал он жене. Мы с нею тотчас вошли в некоторую короткость...“ В другом письме поэт сообщает, что „с Софьей Карамзиной в полной дружбе. Вчера Жуковский...
    2. Стихи, переведённые им на французский язык. Les Redites
    Входимость: 1. Размер: 2кб.
    Часть текста: Стихи, переведённые им на французский язык Les Redites Pourquoi luisez-vous, jours opiniâtres? la terre ne changera pas de face, ses phénomènes resteront les mêmes. L'avenir ne promet que des redites. Ils ont été vains tes combats et tes tumultes, âme ardente de compréhensions! âme insensée, tu as fourni ta carrière avant le corps. Tu as épuisé les impressions du vulgaire, tu connais son cercle retréci : bercé par les pâles ombres du passé, tu dors — et ton compagnon de voyage. Contemple d'un oeil indifférent l'inutile soleil qui vient détrôner une nuit sans prestige, les ombres de la nuit engloutir un stérile soir, triste couronne d'un jour vide de sens. Примечания Издается по автографу, хранящемуся в бумагах И. ф. Тютчева. См. стихотворение 1840 года „На что вы дни“
    3. Стихи, переведённые им на французский язык. Le dernier poëte
    Входимость: 3. Размер: 5кб.
    Часть текста: mais la patrie d'Homère a des prairies verdoyantes, des fleuves azurés, des bocages odoriferans. Le Parnasse est en fleurs, vive et limpide, comme jadis, bouillonne à ses pieds l'onde castalienne. Enfant inattendu des derniers efforts de la nature, un poète naquit: il fait entendre sa voix. Simple de coeur, il chante la beauté et l'amour, le vide et la vanité d'une science qui voudrait les proscrire; il chante l'insouciance des maux fugitifs de la vie: autrefois l'homme moins prévoyant goûtait plus de bonheur. Aux froids adorateurs de la triste Uranie il ose vanter les passions impétueuses. Ainsi que le souffle orageux d'Éole féconde les guérets, elle féconde les coeurs. De leur sein agité s'élance la divine fantaisie, comme Vénus surgit autrefois du sein de la mer écumante. Et pourquoi refuserez - vous votre foi à vos inspirations les plus intimes, les plus souriantes? Coeurs vaillants! Pourquoi souscrirez-vous à des traités pusillanimes? Oh, soumettez-vous aux douces convictions auxquelles vous envoie le tendre regard de la femme! Oh, acceptez les consolantes révélations d'un ciel compatissant. Il entend un rire dédaigneux: ses doigts s'arrêtent sur les cordes de sa lyre, sa voix expire sur ses lèvres, — mais son âme n'est pas vaincue. Il...
    4. Стихи, переведённые им на французский язык. La Rime
    Входимость: 3. Размер: 2кб.
    Часть текста: Стихи, переведённые им на французский язык La Rime Lorsqu'aux jeux olympiques, au sein des jeunes villes de la Grèce, tu chantais, o fils d'Apollon, tu te faisais entendre à une multitude avide d'émotions généreuses; tu avais foi en la sympathie populaire, et un mètre large et libre cadençait sans la gêner ta puissante voix. La foule restait muette et attentive, jusqu'à ce qu'entraînée par une commotion victorieuse, elle éclatait en applaudissements et lui inspirait de nouveaux accords. Mais de nos jours, hélas! qui interroge nos lyres proscrites? Qui voudrait quitter les sentiers du vulgaire en s'élevant sur nos ailes? De nos jours le poète ignore la portée de son essor. Juge et partie à la fois, est-ce à lui de résoudre si la voix qui lui parle est celle d'une fièvre bizarre, ou de la véritable inspiration, don souverain du ciel? Au sein de ce sommeil de mort, au sein de cette glaciale indifférence du monde, toi seule, o rime! viens l'encourager par tes échos bienfaisants! Ainsi que la colombe de l'arche, seule tu lui présentes le rameau fleuri, seule tu viens approuver ses veilles solitaires et légitimer ses aspirations. Примечания Издается по автографу, хранящемуся в бумагах И. ф. Тютчева. Неточно напечатано в посмертных изданиях. См. стихотворение 1840 года „Рифма“
    5. Стихи, переведённые им на французский язык. Mort de Goethe
    Входимость: 1. Размер: 1кб.
    Часть текста: Стихи, переведённые им на французский язык Mort de Goethe Enfant, mon cri aigu éveillait les forêts et l'écho fidèle me troublait en me ravissant. Une autre époque suivit celle de l'enfance et la rime succéda à l'écho pour captiver l'adolescent. Jeu des rimes, jeu prestigieux! Comme les sons répondant aux sons m'enivraient de leur volupté! Mais tout passe. Je deviens froid même à l'harmonie des vers et je ne cherche plus des cadences sonores, comme je n'interpelle plus les forêts! Примечания Издается по автографу, хранящемуся в бумагах И. ф. Тютчева. См. стихотворение 1832 года „На смерть Гете“

    © 2000- NIV